Les espèces invasives

Une espèce invasive est une espèce (plantes, animaux ou insecte) qui :

- n’a aucun ou pas suffisamment de prédateur régulant sa population ;

- crée des dommages importants sur son environnement ou sur les cultures ;

- se reproduit plus vite qu’elle n’est éliminé ;

L’homme a depuis longtemps transporté des espèces à cause des bateaux sans le vouloir (algue accroché à l’hélice),  pour le plaisir comme les lapins (pour la chasse) en Australie, pour la pisciculture (perche soleil), pour l'aggrément ornementale (poissons rouges, tortues, oiseaux) ou pour l’agriculture pour introduire de nouvelles espèces comestibles (Tomate, pomme de terre, ….). 

En générale cela a crée de nombreux problèmes (plus rare pour les plantes en agricultures), n’ayant pas de prédateur, ils vont se développer très rapidement et provoquent à terme de nombreux dommages.

Exemple : en Australie, vers 1840, un lord Anglais qui aimait la chasse a ramené des lapins pour pouvoir s’adonner à son passe temps favoris, mais un incendie les laissa échapper dans la nature hors sur ce continent il y a très peu de prédateur (seulement le diable de Tasmanie et le tigre mais il a disparue en 1936) le diable de tasmanie a même faillit disparaitre (protéger depuis 1941) et subsiste qu’en très petit nombre, ils ont de toute façon pas la rapidité pour chasser un lapin en bonne santé. Les lapins se sont donc reproduits à une très grande vitesse à tel point qu’ils mangent toute la nourriture (faible en Australie à cause des sécheresses) ne laissant plus rien aux marsupiaux. Pour endiguer le problème, des hommes ont eu l’idée d’importer le prédateur naturel des lapins, le renard, pour réduire les quantités mais les renards ainsi introduits ont préférer les marsupiaux qui sont beaucoup plus facile à attraper plutôt que les lapins ce qui a empiré le problème.

Avant d’introduire une espèce dans pays où il n’existe pas, il faut étudier sérieusement ses possibilités de dissémination dans la nature pour éviter ce genre de problème. Une seule espèce introduite peut faire disparaitre des dizaines voirs une centaines d'espèces importantes pour l'écosystème.

Toutes ses espèces sont à détruire à tous prit si capturer et ne doivent pas être relâché dans la nature, plus vite on commence l’éradication dès l’apparition d’une de ses espèces plus ce sera facile de d’en débarrasser et moins cela demandera de moyen financier.

Ne pas utilisé l’empoisonnement comme méthode d’élimination car cela n’est pas sélectif et risque de détruire des espèces protégées.

Surveiller votre environnement, l’apparition d’une de ces espèces doit être rapidement éliminé pour que cela coute moins chère à la collectivité surtout concernant les plantes aquatiques.

Toutes ses espèces ne doivent pas être relâchées dans la nature ni plantés.

Lien vers un arrêté concernant la liste et les modalités de destructions des espèces nuisibles en France (valable jusqu’en 2015)

Bizarrement cette liste a l’air de concerné que les mammifères et oiseaux pourtant d’autres espèces sont considérés comme nuisibles et doivent être détruites.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×