Animaux terrestres invasifs

Espèces animales terrestres invasives en France

            1. La Grenouille Taureau (Ouaouaron)

Introduite en France pour agrémenter un étang, il se répand depuis dans toute la France ou il n’a pas de prédateur (alligators dans son milieu d’origine, Floride).

La grenouille taureau est très vorace et mange des œufs d’autre batraciens, poissons, petites grenouilles, poules d'eau, tortues et même des chauves souris mais pas d’insectes. Il se reproduit rapidement et fait disparaitre à long terme les espèces chassants les insectes.

grenouille-taureau-1.jpg

Il possède 2 glandes au dessus de ses épaules avant produisant des toxiques pour certains prédateurs.

Comment le reconnaitre :

- Il est démesurément plus grand et gros que toutes les grenouilles et crapauds originaire de France, il peut atteindre jusqu’à 40 cm et son abdomen dépasse la taille de la paume d’un homme adulte.

tetard-grenouille-taureau-1.jpg

- Il est tacheté de marron surtout au niveau des pattes arrières.

Attention la plupart des grenouilles et crapauds sont protégés en France à cause de la disparition de leur habitat naturel (Marais, zone humide) et aux grenouilles taureaux, en cas de doute un vétérinaire devrai pouvoir les reconnaitre.

Pas de période de chasse, il peu être détruit à n’importe quelle période.

Doit être éliminés en France.

grenouille-taureau2-1.jpg

            2. Le ragondin (castor des marais)

Rongeur importé des Amériques pour sa fourrure, il fut relâché par les éleveurs dans la nature quand on arrêta d’utilisé des fourrures animales (crise de la fourrure). 

Le ragondin creuse de grand terrier responsable de l’écroulement des berges et du comblement des rivières et canaux entrainant des dépenses importantes pour les rendre navigables, il détruise aussi les nids d’oiseaux aquatiques, les plantes aquatiques et cultures proches des cours d’eau et peuvent transmettre la leptospirose et la douve du foie.

Ils ne doivent pas être capturés à main nue mais grâce à des cages piégées ou fusils, ils sont très agressifs et transmettent des maladies.

Doit être éliminés en France.

ragondin.jpg

            3. Le raton laveur

Mammifère omnivore originaire des Amériques capable de manger à beaucoup d’aliment différent : insecte, larve, petits mammifère, poulet, poisson, grenouille, mollusque d’eau douce (palourde, moule, huitre), écrevisse, maïs, gland, noix, fruit, et même des charognes, il fut réintroduit en 1930 pour sa fourrure.

Il ne crée pas de dégâts importants mais n’étant pas farouche, il s’introduit facilement dans les villes, voir dans les maisons (attention aux chatières) et fouille les poubelles. En Allemagne, il crée de plus en plus de dommage dans les villes mais leur nombre est plus important par rapport à la France qui n’est pas encore beaucoup touchée mais n’ayant pas ou peu de prédateur, il ne va faire que croitre en nombre.

Si vous en avez un en animal de compagnie stérilisé le pour pas qu’il puisse se reproduire avec un sauvage.

Ils ne doivent pas être capturés à main nue mais grâce à des cages piégées ou fusils, ils mordent s’ils sont acculés dans un coin.

Doit être éliminés en France.

raton-2.jpg

            4. La Fouine

Mammifère carnivore de la famille des mustélidés originaires d’Europe et d’Asie c’est une espèce opportuniste vivant proche des villes, il est capable de tuer un poulailler entier à cause de l’excitation de poules fuyantes mais il visite aussi les ordures la nuit.

La population doit juste être limitée, pas éliminée.

fouine.jpg

            5. La Martre

Espèce voisine de la fouine (seul différence est la couleur de la truffe : rose pour la fouine, brun-noir pour la martre) mais vit presque exclusivement en forêt, elle chasse les petits rongeurs, les oiseaux et leurs œufs. N’ayant plus beaucoup de prédateur leur nombre risque de fortement croitre entrainant une baisse de la quantité d’oiseaux.

La population doit juste être limitée, pas éliminée.

martre2.jpg

         6. La Belette

Voir martre, la seule différence étant sa morphologie et sa couleur. 

belette.jpg

            7. Le Renard

Espèce voisine du loup et du chien, il est de plus en plus présent dans nos villes et dans les parcs, Il vit de nos déchets et de petits rongeurs, il peut même s’attaquer à des nourrissons (exceptionellement) : voir lien.

La population doit juste être limitée surtout en ville, pas éliminée.

renard.jpg

            8. Le Vison d’Amérique

Mustélidés importés des Amériques pour sa fourrure, il s’est échappé ou a été libéré d’élevage, il est indésirable en France car il concurrence d’autres espèces menacées.

Doit être éliminés en France.

renard-1.jpg

            9. Le Sanglier et Cerf (en surpopulation)

Les sangliers et les Cerf sont devenus indésirables depuis la disparition du loup et plus récemment depuis la baisse du nombre de chasseur, entrainant une surpopulation dans de nombreuses forêts ce qui pose plusieurs problèmes : attaque des cultures, destruction des jeunes pousses et graines d’arbres avec un risque de disparition de la forêt à long terme.

La population doit juste être limitée (gérée par l’office des forêts).

sanglier.jpg

            10. Le Lapin de Garenne

La disparition du loup et la chasse au renard ont entrainé une forte augmentation de leur population, pouvant entrainer des ravages sur les cultures surtout dans les DOM TOM.

La population doit juste être limitée et éradiquée rapidement hors métropole (DOM-TOM).

lapin.jpg

            11. Le Rat musqué

Rongeur d’Amérique introduit en France au 20ème siècle pour sa fourrure, il se reproduit facilement rentrant en concurrence avec les autre rongeur Européen.

Doit être éliminés en France.

rat-musque.jpg

            12. Le Chien viverrin

Mammifère carnivore de la famille des canidés ressemblants au raton laveur, il à été importé d’Asie pour ça fourrure, échappé ou libéré d’élevages (lors de la chute du prix de la fourrure), ils ont colonisés nos régions. il se nourrit de Grenouilles, crapauds (menacés de disparition en France), d’œufs, d’oisillons, de rongeurs et charognes.

Doit être éliminés en France.

chien-vivrin.jpg

            13. La Pie bavarde (image de gauche), le Corbeau freux, la Corneille noire (image de droite)

Espèces de la famille des corvidés ayant une grande adaptabilité à leur milieu, de plus en plus présent en ville, il mange entre autre les œufs et les poussins d’autres oiseaux (passereaux, ….), des insectes, fruits, graines diverses, et déchets humains.

La population doit juste être limitée surtout en ville.

pie.jpg
corbeau-freux.jpg
corneille.jpg

            14. Le Geai des chênes

Cet oiseau (originaire de Europe) est un voleur d’œufs d’autres oiseaux mais ce nourrit principalement de gland de chêne (participant à sa dissémination), faîne de hêtre, mais. Le problème est dû au changement son habitat, en effet plus les espaces ou ils vivent sont ouvert plus ils chassent les œufs surement dû au manque de nourriture, hors leur nombre s’accroit de plus en plus et les forêts sont de plus en plus morcelé entrainant le risque de voir disparaitre d’autres espèces (protégées ou non) d’oiseaux.

La population doit juste être limitée surtout en plaine.

geai.jpg

            15. L’étourneau sansonnet

Envahissant de plus en plus les villes, il peut se regrouper en nuée (jusqu’à 100 000) et chasse les autres oiseaux pour nidifier. Les lumières de la ville lui permet d’éviter les prédateurs et donc lui permet de croitre fortement entrainant des dégâts important (fiantes) sur les monuments et habitations.  

La population doit juste être limitée en ville surtout les populations sédentaires.

l-etourneau.jpg

           16. Le Pigeon ramier ou Palombe

Même problème que l’étourneau.

La population doit juste être limitée en ville surtout les populations sédentaires.

pigeon01.jpg

            17. La Bernache du Canada

Grand oiseau ressemblant aux oies importé d’Amérique du Nord comme oiseaux d’agrément (décoratif) très vorace, mangeant des végétaux en grande quantités. Le problème qui se pose est qu’il a un fort taux de reproduction et possèdent très peu de prédateur par rapport à son milieu d’origine (renard des neiges qui chasse de nombreux œufs), ce qui a entrainé un fort accroissement de sa population.

La population doit être limitée voir détruite.

bernache-canada-adulte-poussins.jpg

            18. L’Ibis sacrée

Très grand oiseau originaire d’Afrique arrivé depuis peu en France qui chasse les autres oiseaux, batraciens et les poissons en grand nombres (entre autre des espèces protégées).

Il n’y a pas encore de restriction quand à sa présence en France mais des études sont en cours pour déterminé si il peut être considéré une espèce nuisible (forte chance).

ibis-sacre.jpg

                19. Erismature rousse

Epspèce originaire d'Amérique du Nord, il peut s'hybrider avec d'autres oiseaux indigènes (comme l'Erismatureà tête blanche ou d'autres canards) risquant de les faires diparaitre à terme.

Doit être éliminés en France.

erismature-rousse.jpg

               20. Ouette d’Egypte

Originaire d'Afrique et de Palestine, il rentre en compétition avec d'autres oiseaux aquatiques.

Doit être éliminés en France.

ouette-d-egypte.jpg

                 21. Rat surmulot

Originaire d'Asie, c'est un gros consomateur de graines, plantules, germinations mais aussi amphibiens, reptiles, oiseaux et leurs Oeufs, mammifères, mollusques, crustacés, poissons, il rentre en compétition avec les campagnoles, est vecteur de nombreuse maladies (leptospirose,...) et crée des dommages aux berges et aux édifices (il est capable de percer le beton, l'aluminium et l'étain) pour chercher de la nourriture.

Doit être éliminés en France, préférer le piégeage ou les chats plutôt que l'empoisonnement (non selectif).

surmulot.jpg
Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site