Plantes aquatiques Invasives

Ne jeter pas les plantes d’aquarium dans un plan d’eau !!!

            1. La Jussie

Originaire d’Amérique du Sud, accidentellement introduites, elle a colonisé presque toute la France. Elle recouvre entièrement des plans d’eau entrainant : baisse de l’oxygène, diminution de la pénétration de la lumière, modification du PH, diminution de l’écoulement de l’eau. Le milieu s’asphyxie peu à peu et devient stérile avec une augmentation des risques d’inondations. 

jussie-2.jpg
jussie-3.jpg
jussie.jpg

            2. La Renouée du Japon, Renouée à feuilles pointues ou Fallopia japonica

Originaire d’Asie orientale, il colonise les bords lacs et rivières, le plus souvent cette plante indique une pollution aux métaux en particulier à l’aluminium. Les pousses sont consommées au japon pour leur vertus médicinale entre autre, mais en France, il vaudrait mieux éviter car elle s’implanterait sur des milieux pollués. Elle entraine la destruction des berges en rentrant en compétition avec les espèces permanentes (maintenant les berges).

renoue-du-japon-1.jpg
renoue-du-japon.jpg

            3. La Balsamine de l’Himalaya,  Balsamine glanduleuse, Impatiente de l'Himalaya, Impatiente glanduleuse

Originaire d’Asie Centrale, elle colonise les bords de rivières et étendues d’eau. Elle entraine la destruction des berges en rentrant en compétition avec des espèces permanentes.

balsamine-de-l-himalaya.jpg

            4. L’Azole

Originaire d’Amérique tropicale et tempérée, elle c’est échappée des aquariums et jardins botaniques et a colonisée les eaux stagnantes les recouvrant presque entièrement limitant la pénétration de la lumière et les échanges de gaz conduisant à l’asphyxie du milieu. 

            5. Les élodées, le Lagarosiphon et l’Égéria

Originaire d’Amérique, elle forme des colonies vastes entrant en compétition avec les espèces indigènes réduisant ainsi la biodiversité. Les herbiers denses modifient les conditions physico-chimiques du milieu. Ils peuvent engendrer une augmentation de la sédimentation dans les plans d’eau augmentant le risque d’inondation.

            6. L’Hydrocotyle fausse-renoncule

Identique Aux élodées, au Lagarosiphon et à l’Égéria.

hydrocotyle-fausse-renoncule1-1.jpg
l-hydrocotyle-fausse-renoncule.jpg

            7. La Lentille d’eau minuscule (Lemna minuta) et La Lentille d’eau Turionifère (Lemna turionifera)

Attention à ne pas confondre avec les Lentilles d’eau indigène (Européen) difficilement reconnaissable seul un biologiste spécialisé peut déterminer l'espèce mais en général si cela recouvre une grande partie d’un plant d’eau c’est surement les espèces invasives de la lentille d’eau.

Elle forme des tapis asphyxiants le milieu à long terme entrainant la destruction des autres espèces aquatiques.

lentille-d-eau-minuscule.jpg
la-lentille-d-eau-minuscule-1.jpg
lentille-d-eau-turionifere.jpg

            8. Le Myriophylle du Brésil

Originaire d’Amérique tropical ou sub-tropical, il forme des herbiers denses pouvant être étendus. Il concurrence les espèces indigènes voir les élimine, leur décomposition entraine une baisse de l’oxygénation de l’eau et augmente localement les risques d’inondations. 

le-myriophylle-du-bresil.jpg
le-myriophylle-du-bresil1.jpg
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×