Jardin et potager biologique

L’intérêt est d’obtenir des légumes et fruits plus sain (moins de polluant) et contenant plus de vitamines et d’éléments nutritifs que les produits non bio. et même bio surtout par rapport aux produits plantés hors sol (hydroculture) et quand ils sont consommés rapidement (idéalement juste après la cueillette), ils ont pas le temps de perdre leur valeur nutritive (la destruction de certaines molécules commencent dès la cueillette).

L'installation de cuve de récupération d'eau de pluie permet de diminuer vos dépenses d'eau pensez-y.

Pour un potager bio. de nombreuses précautions sont à prendre pour éviter les toxiques tous en ayant une bonne récolte  :

- Ne pas utiliser d’engrais contenant des résidus de boue de centrale d’épuration ni des ajouts de phosphate minéral (extrait du sol) ;

- Ne pas utiliser des produits insecticides et pesticides car détruise les bactéries et champignons symbiotiques (produisant des éléments nutritifs pour les plantes) et les insectes utiles aux plantes (abeilles, coccinelles, vers de terre …)

Des moyens naturels peuvent être utilisés à la place dans de nombreux cas.

Pour un potager de petite ou moyenne taille, il faut de préférence s’équiper d’une serre qui permettra d’utiliser moins d’eau et de contrôler plus facilement les maladies et insectes nuisibles sans utiliser de produits dangereux. Cela permet aussi de produire certains légumes sur une période plus importante.

Il faut favoriser les espèces qui peuvent nous aider :

- Les vers de terre sont indispensables pour transformer les éléments diverses (végétales et animales) en éléments minéraux utilisables par les plantes, il faut donc les préserver au maximum pour cela :

            - Ne pas retourné la terre avec un motoculteur ou en profondeur, il faut gratter seulement les 10 cm de terres supérieur pour aérer la terre pas plus sinon on détruit l’habitat des vers de terre et ils se retrouvent exposés aux oiseaux et autres prédateurs ;

            - Ne pas utilisé d’insecticides et pesticides qui peuvent les tuer ;

            - Ne pas laisser une terre à nue sans aucune plantation (herbes, trèfles, luzernes, ...) car ils n’auront plus de nourriture à cause du vent, qui entrainera les minéraux plus loin et donc vous obligera a mettre plus d'engrais ;

- La plantation de haies (laurier tin, berbéris, lilas, …) diverses ayant idéalement avec des périodes de floraisons et fructifications différentes attireront les oiseaux mais aussi les insectes bénéfiques et protégerons les terres des vents violent (qui entrainent la disparition des minéraux et la désertification à long terme).

- Un carré laissé à la nature ou d’ortie donnera un abri et de la nourriture pour les insectes bénéfiques,

- Des abris à insecte sont en vente dans les magasins, pour les bricoleurs des plans sont trouvables sur internet, il faut respecter quelques principes pour donner le maximum de chance aux insectes prédateurs de s’installer :

            - Installez ces gîtes au soleil,

            - Orientez-les au sud ou sud-est,

            - Dos aux vents dominants,

            - Surélevez-les légèrement du sol - entre 30 et 80 cm de haut,

            - L’abri doit abriter ses hôtes des intempéries

            - Placez-les à côté ou au milieu d'un massif de fleurs sauvages ou cultivées qui servira de restaurant.

- Des tas de bois permettront aux hérissons de s’installer (ils élimineront les escargots et limaces)

- Des arbres fruitiers permettront aux oiseaux de se nourrir ce qui diminue la prédation sur les autres cultures (fraisier, …).

Pour avoir des légumes plus longtemps planter les graines en décaler pour pas avoir toute la récolte d’un coup.

Utiliser des engrais ou compost naturels (voir lien) et des insecticides naturels (voir lien)

Un potager ne demande pas forcément de grande quantité de terre, une simple bande de terre peut vous permettre de produire des tomates par exemple, des pots peuvent produire des herbes aromatiques, une haie peut être composé de laurier sauce et on peut planter des franboises le long des murs. Des sytèmes de plantation en palier sont même disponibles pour profiter d'un mur inutilisé.

Pour en savoir plus sur les plantations diverses : http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site