5. Les Additifs alimentaires

Utilisation : Presque tous les produits transformés contiennent des additifs, mais il y en a aussi dans ou sur de nombreux produits frais (fruits, légume, farine,..), leur seul but est un(e) meilleur(e) : conservation, couleur, goût ou onctuosité mais n’a pas (à part quelques exceptions) d’intérêt nutritif.

Ils sont nommés le plus souvent E suivit d’un chiffre sur les étiquettes, mais attention ils peuvent aussi être nommé par leur nom réel sur l’étiquetage.

Les colorants : code E100.

Les conservateurs : code E200

-Les antioxydants : code E300

-Les agents de texture : code E400

-Les acidifiants : code E500

-Les exhausteurs de goût : code E600

-Les édulcorants : code E900

Beaucoup d’additifs sont d’abord mient sur le marché puis retirés par la suite car considérés comme dangereux ce qui montre le peu de précautions prises par les autorités pour l’acceptation de la mise sur le marché le plus souvent à cause de lobbying ou pression politique qui tente (avec réussite parfois) d’outrepasser le principe de précaution (l’aspartame est un bon exemple) qu’on devrait appliqué envers toutes nouvelles molécules.

Attention :

- Sur certains produits, il n’y pas obligation d’indiquer les additifs comme les spiritueux (alcool fort de fruit), vins et certains apéritifs par dérogation légale.

- Beaucoup d’additifs ne sont plus tirés de molécules naturelles mais sont de plus en plus fabriqués chimiquement entrainant une toxicité dû aux solvants utilisés lors de leurs fabrications avec des traces de plomb, d’aluminium, de mercure, d’arsenic, solvants diverses et bien d’autres toxiques, seul les produits biologiques sont sûr de contenir des colorants et additifs naturels extraient de végétaux (beaucoup plus cher à fabriquer), les additifs industriels sont toujours suivit du numéros E…, les naturels sont indiqués en théorie sans.

- Certains additifs sont extrait avec de la laque d’alumine (difficilement vérifiable sur toute les molécules) ce qui entrainerait une présence d’aluminium dans les aliments.

- Certains additifs métalliques sont de plus en plus utilisés sous une forme de nanoparticule hors les effets sont complètements différents des molécules classiques, certaines études montreraient déjà que la bioaccumulation est plus importante pour les molécules nanométriques (passage plus facile dans les cellules) et que la désintoxication naturelle du corps serait plus compliqués, augmentant leurs effets néfastes. En Europe à compter du 13 déc. 2014 ou au-delà (épuisement des stocks), l'étiquetage des ingrédients nano-manufacturés devra être suivi du terme «nano» entre crochets.

- Depuis 2011 : le terme « amidon » peut désigner l’amidon modifié sans obligation de d’indiquer lequel est concerné (encore un abus de l’industrie agroalimentaire pour nous embrouiller).

- Certains additifs non autorisés en Europe peuvent quand même se retrouvé sur nos étales surement dû au peu de contrôle et à la masse de produits importés actuellements.

Conclusion : Au vue de l’ensemble des toxicités dû aux additifs, il serait préférable de choisir le plus possible des produits n’en contenants pas (de plus en plus courant) et s’habituer à des aliments sans couleurs vives (la plupart des yaourts fruités, alcools, sirops de fruit, Viandes rouges et bien d’autres aliments ne devraien pas avoir de couleurs vives) mais aussi s’habituer à des conservations plus courtes, des consistances moins onctueuses, ……… plutôt qu’utiliser en masse des molécules toxiques pour peu de bénéfices culinaires et aucun bénéfice nutritif mais de très gros bénéfices financiers (les colorants et additifs industriels sont beaucoup moins cher).

L’augmentation de la consommation des produits bio. en France à augmenté considérablement leurs places et diminuer leurs prix dans les magasins, les mêmes résultats peuvent être obtenu (sans aller jusqu’au bio) avec les produits « sans additifs », notre consommation fait changer les industries pensez-y.


Pour vous aider, j’ai fait une liste pour les courses imprimables (ces listes ne prennent pas en compte le mode de fabrication de l'additif) permettant d’identifier et choisir les additifs à éviter :

Pour les Femmes enceintes, allaitantes, enfants et personnes sensibles : Lien fiche course pour personnes à risque.

Pour tous les autres : Lien fiche course classique.

Mais certaines molécules sont de plus en plus difficilement évitables et déconseillées dans de nombreuses autres maladies (diabète, goutte, allergie, intolérance,..). Pour cela il serait préférable d’éviter d’autres additifs, pour vous aider, j’ai étudié tous les additifs et en est tiré ce tableau permettant d’y voir un peu plus clair : Lien

Légende Tableau (disponible au dessus) :

DJA : Dose journalière admissible : C'est la dose théorique d’un produit qu'une personne peut ingérer tous les jours de sa vie sans risque appréciable pour sa santé, il est en moyenne 100 fois inférieures à laquelle on a vu apparaitre des effets secondaires, il est exprimé en mg/kg de masse corporelle par jour. (Source EFSA, FDA parfois OMS).

N. C. : Non connu.

Vert : considéré comme inoffensif

Bleu : Effets secondaires probables à forte dose (rarement atteinte dans l’alimentation), ne pas abuser

Orange : Effets secondaires probable à moyenne dose (dose restant inférieur aux doses journalières admissibles) ou manque de données pour confirmées (A éviter pour les enfants de moins de 3 ans, les femmes enceintes et les personnes sensibles ou atteintes de problèmes rénaux, hépatiques, goutte, et problème rhumatologique diverse (Arthrite rhumatoïde, ostéoporose, …...), ne pas abuser/éviter pour personnes sensibles.

Rouge : Effets secondaires avérés ou très probables.

 

FDA : Food Drug Administration : Service de contrôle alimentaire aux Etats Unis

ARTAC : Association de Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse

EFSA : Service de contrôle alimentaire de l’Union Européen


Source Principale : http://www.additifs-alimentaires.net/index.php?PHPSESSID=ap7bfe83ru21ldjbb3u7u1nut1


Conclusion : Ne vous alarmer pas, tant que vous ne dépasser pas certaines doses, il y a très peu de risque d'avoir des effets sur la santé, il faut juste limité les prises surtout chez les enfants, femmes enceintes et personnes malades (diabète, goutte, insufisance rénal et hépatique,..)!!!!!!

Essayer de cuisiner au maximum et limiter les plats et gateaux préparés industriellements qu'à de rare occasion.


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×