8. Les vitamines

1. Définition

Les vitamines sont des substances organiques indispensables au métabolisme des êtres vivants qui ne peut être synthétisées par cet organisme en quantité suffisante.

Les vitamines sont divisées en deux groupes : 
- les vitamines hydrosolubles (B1, B2, B3 ou PP, B5, B6, B8, B9, B12 et C), qui sont faiblements stockées par l’organisme (foie surtout), 
- les vitamines liposolubles (A, D, E et K), qui peuvent être stockées dans le foie et dans les tissus graisseux.

Les vitamines essentielles non produites par le corps sont : la vitamine B12 et la vitamine C (à vérifier).


2. Sensibilité

Les fruits et légumes en particulier contiennent des vitamines mais en fonction de son utilisation et de sa conservation, les quantités que l'on absorbent réellement sont plus ou moins réduites.

Les vitamines ne réagissent pas au même facteurs, elles peuvent réagir :

- à la chaleur : au dessus de 100°, certaines vitamines peuvents être détruites ;

- à la lumière ;

- à l'air (oxygène) ;

- à l'eau ;

- au temps de stockage : diminution d'un quart de vitamines par jours pour la vitamine C (conservé au réfrigérateur).

Elles ne réagissent pas de la même façon :

La vitamine C est sensible à l'air, l'eau, la lumière et la chaleur.

La vitamine D réagit à la lumière et à l'oxygène, alors qu'elle ne réagit pas à l'eau et à la chaleur.

Les vitamines B2 et B6 ne sont pas abîmées par l’eau mais elles sont en revanche sensibles à l'oxygène, à la lumière et à la chaleur.

Exemple : Prenons un légume :

- Il perdra 1/4 de sa vitamines C par jour en le conservant au réfrigérateur ;

- Le laisser tremper dans l'eau pour le laver lui fera perdre 5% de sa vitamnine C ;

- Le cuire dans l'eau salée lui fera perdre 55% de sa vitamines C environ :

A la fin, il aura perdu une très grande partie de sa vitamine C, rajouté au fait qu'il faut une bonne flore intestinale pour bien absorber les vitamines, on peut retrouver des carences dans la population (le plus souvent légère).


3. Comment les conserver ? 

Pour limiter la perte des vitamines les légumes et fruits : 

- Préférez les fruits et légumes de saison produits dans vos régions qui seront en général cueillies plus mûr et qui ne subiront pas des jours de transports ;

- Mangez les fruits et légumes rapidements après cueillette (pour les potagers privés) ;  

- Conservez les légumes et fruits à l'abris de la lumière et aux frais (réfrigérateur, congélateur, cave)

- Lavez les légumes sans les laisser tremper ;

- Préférer la cuisson à la vapeur ou à l'étuvée et une cuisson ou le légume sera encore légèrement craquant (sauf pour pomme de terre, choux bruxelles, ... qui sont pas digèste si pas suffisament cuits) ;

- Les conserves, canettes et tétrapaks pasteurisés contiendraient plus de vitamines que les fruits et légumes frais car ils sont cueillits plus mûres et mits en conservation rapidement après la cueillette mais présence de toxique dû au contenant ;

- Idéalement conservez les produits dans du verre à l'abris de la lumière (verre recouvert d'un film opaque) pour garder le maximum de vitamines de la cueillette tardive (comme pour les conserves) et ne pas avoir de toxiques dû au contenant.


4. Les compléments

On peut prendre des compléments alimentaires ou des aliments enrichies si on ne peut pas se nourrir idéalement pour éviter les carences et certains troubles qui vont avec (très nombreux variables en fonction de la vitamine) mais il faut respecter des rêgles :

- Prendre les compléments en mangeant en effet les vitamines sont absorbées grâce à certains nutriments (oligoélements, lipides, ...)

- Les besoins ne sont pas identiques en fonctions de notre alimentation, si vous manger beaucoup de légumes (verts surtout) et fruits vous n'en aurez peut être pas besoin ou moin.

- Attention les surdosages (surtout pour la vitamine A et D) sont plus néfastent que les bienfaits, demander à votre médecin ou nutritioniste, méffiez vous des produits ammenant 100% des vitamines nécessaires pour la journée car d'autre aliment et votre corps (vitamine D sécréter par la peau en présence de soleil par exemple) apporteront des vitamines ce qui vous feras dépasser les doses admissibles ;

- Seul la vitamine C ne serait pas néfaste pour la santé (mais risque d'insomnie) en surdosage, elle est même fortement conseiller pour lutter contre les radicaux libres et comme détoxifiant en particulier pour les personnes fumeuses, exposées aux fumées et autres toxiques, elle contrecarie une partie des effets néfastes ;

- Préférez les vitamines naturelles, en effet on produit des vitamines ou équivalents de vitamines industriellements entrainant une présence de toxiques (solvants, métaux lourds) ;


5. Conclusion :

On importe de plus en plus des légumes et fruits venant de très loin parfois ce qui entraine une faible quantité de vitamine car ils sont cueillits trop tôt et passe du temps dans les transports, il serait préférable de manger plus des aliments de saison produit sans un secteur proche de chez nous et d'apporter le plus possible les vitamines par les aliments sans additifs en conservant à l'abris de la lumière et de l'oxygène, en cuisant peu ou pas les aliments (crudité, vapeur, etuvage, ...) et en évitant de laisser tremper les légumes et fruits dans l'eau.

Attention aux surdosages qui peuvent être très dangereux et aux complénents vitaminiques inutiles pour les personnes respectants une nutrition saine et sont contrindiqués avec certains médicaments comme ceux que l'on donne en cas d'hypercholestérémie.


Pour plus d'information : http://www.lanutrition.fr/l-essentiel-sur-les-13-vitamines.html

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×