5. Le Cadmium

1. Histoire brève

Découvert en 1807, ses propriétés sont semblables à celle du zinc, c’est un métal anticorrosion mais très fragile aux acides.

Utilisé comme conteneur (jus de fruit, vin) après 1945, sa toxicité a été révélée à ce moment là après plusieurs cas d’intoxication aux Etats unis et en Algérie.

 

2. Effets sur l’homme

Il est naturellement présent en très petites quantités dans le corps humain et s’accumule tous le long de notre vie, mais ne passe pas la barrière placentaire.

A partir d’une certaine dose il crée des irritations respiratoires et intestinales pouvant entrainer une déshydratation sévère et des troubles des reins (Insuffisance rénales, …) ou il s’accumule, les effets sont visible bien plus tard (vers 65 ans en moyenne). Possiblement cancérigène pour le poumon.

Il peut être évacué par les urines mais très lentement.

 

3. Utilisation courante

            2.1. Pile

Les piles rechargeables et piles contiennent le plus souvent du cadmium en grosse quantité (il a remplacé le mercure).

Précaution à prendre :

- Toutes piles ou batterie doivent être ramené au magasin pour y être recyclé.

            2.2. Pigment

La couleur jaune, orange et rouge dans le verre et sur les assiettes peut être obtenue grâce à du cadmium.

Préférer :

- les assiettes ou verres blancs ou transparents

            2.3. Electronique

On en retrouve dans des alliages de certains composants comme les conducteurs électriques et les fusibles entre autres.

Précaution à prendre : Comme les piles, tous les composants électroniques doivent être mit au recyclage et pas jeter dans la nature. 

            2.4. L’Alimentation

Les phosphates naturelles (extrait de la terre) contiennent de grande quantité de cadmium (varie en fonction de leur provenance), hors ils sont utilisées comme additifs alimentaires et pour fertiliser les champs ce qui fait qu’on en retrouve en petite quantité dans nos aliments.

            2.5. Galvanoplastie 

Peut servir comme électrode pour déposer une fine couche de métal par électrolyse.

Précaution à prendre :  L’eau utilisé et récupéré doit être retraité dans un centre prévu pour car elle contient du cadmium toxiques pour la nature risquant de ce retrouver dans les boues de sédimentations des centrales d’épurations.

            2.6. L’eau de mer et de rivière

La présence de cadmium dans les eaux est en diminution depuis 1980, grâce à la diminution de son utilisation, à son recyclage (des piles entre autre) et l’arrêt d’utilisation de compost issue des centres d’ordure.


4. Conclusion

Seule l’alimentation bio. ne contient pas ou peu de cadmium, la diminution de la consommations des additifs alimentaires et des produits agricoles recevant des engrais non naturel (Phosphate extraite de carrière) vous éviteras les effets néfastes à long terme.

Pour le reste des expositions cela concerne surtout le domaine professionnel.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site