10. L'ammoniaque

1. Définition

L’ammoniaque est le nom donné à la solution aqueuse d’ammoniac, elle est produite en dissolvant du gaz ammoniac (NH3) dans de l’eau, on obtient alors de l’hydroxyde d’ammonium (NH4+ et OH-).

L’odeur caractéristique est due au gaz d’ammoniac s’échappant de la solution.

 

2. Effets sur l’homme

Les solutions d’ammoniaque vendue dans le commerce sont très concentrées et donc particulièrement dangereuses d’après INRS.

C’est un produit corrosif très néfaste pour l’écosystème aquatique, il entraine l’irritation de la peau, des muqueuses et des yeux.

Le gaz ammoniac est toxique (mortel à haute dose) et est un fort corrosif des cuivres et ses alliages et des joints.

L'inhalation de concentrations élevées de vapeur peut causer un œdème laryngé, une inflammation des voies respiratoires et une pneumonie. Les effets peuvent être retardés. 

Comme l’eau de Javel, le problème principal est la réaction qu’il a avec certaines molécules :

- Avec le chlore (Eau de Javel, dans l’eau des robinets dû à l’épuration, piscine …) : un gaz (composé de chloramines) dangereux se forme pouvant provoquer des dommages importants aux poumons, sont très irritantes pour les yeux et les muqueuses. Les chloramines sont soupçonnées d’être cancérigènes.

- Avec les dioxydes de carbone (présent dans l’air et l’eau) : il y a production de carbonate d’ammonium considéré comme nocif pour l’homme.

- Avec le cuivre et bien d’autre métaux (l’acier semble bien résister) : pas d’information trouvé sur la toxicité du produits obtenues.

- Avec le diiode (I2) : produit du triiodure d’ammoniac dont j’ai peu d’information à par que c’est un puissant explosif très sensible.

- Et bien d’autres molécules comme les acides (formant un gaz explosifs) .

 

3. Où le trouve-t-on ?

Il est utilisé :

- Dans de nombreux détergents divers (produits pour le sol, les vitres, …) pour son pouvoir dégraissant ;

- Comme agent conservateur ;

- Dans les engrais sous forme d’azote ammoniacal : 70% de la fraction ammoniacale des lisiers peuvent être perdus dans l'atmosphère, en quelques jours à quelques semaines après épandage d’où l’importance de pas en répandre plus que nécessaire.


4. Conclusion

L’ammoniaque est surtout en polluant aquatique, il est responsable de la pollution de l’eau de beaucoup de rivières et lacs proches de secteur agricole (agriculture intensive surtout). Les centrales d’épuration laissent passer (plus ou moins en fonction de sa génération) une partie des toxiques.

Les plantes utilisent l’ammoniac mais l’apport actuel est trop important pour la nature ce qui entraine la disparition de certaines espèces sensibles (mollusques bivalves, écrevisses, truites, …) et l’augmentation de la croissance des algues et végétaux aquatiques (particulièrement les espèces invasives).

En diminuant son utilisation dans les produits industrielles ont diminuerait fortement l’impact qu’il entraine sur l’écosystème, des produits sans ammoniaque et sans eau de javel existent, idéalement utiliser la vapeur (si possible), des produits Ecolabel Européen ou du savon naturel.

Pour limiter les effets il faut utiliser des gants, un masque et des lunettes de protection lors de son utilisation et bien aérer le local après.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×