11. Le styrène et dérivés

Autre nom : Phényléthylène, Vinyl benzène, Cinnamène et Styrol

1. Histoire brève

Il fut extrait pour la première fois vers 1835 du Styrax (arbuste originaire du Proche Orient), il se transforme lorsqu’il est chauffé, mais c’est vers 1866 que l’on comprend sa transformation (Polymérisation).

Il est produit actuellement en grande quantité à partir du pétrole.

 

2. Définition

Le styrène est un composé organique aromatique de formule chimique C8H8 (c'est un dérivé du benzène). C'est un liquide à température et à pression ambiantes. 

 

3. Effets sur la santé 

Les principales causes d’empoisonnement aux styrènes se font par ingestion et inhalation.

Symptômes (observés en secteur profetionnel surtout) :

Céphalées, irritations, incendie, explosion, dissolution de matières plastiques entrainants une libération de toxiques (Phtalates, Biphénol-A,….).

Risques aigus (exposition brève) :
Céphalées, somnolence, vertiges, asthénie, irritation nasale et troubles de coordination (liés à l’inhalation du styrène), Irritation des yeux (iée au contact avec le styrène).

Risques chroniques (exposition prolongée) :
Céphalées, nausées, vertiges, sensation d’ébriété et troubles de coordination : liés à l’inhalation du styrène, irritation des yeux, du nez et de la gorge : liée au contact avec le styrène.

Pas d’étude réel sur les effets à long terme de faible quantité dans l’air, mais il est considéré comme peut être cancérigène (par le CIRC) pour l’homme (leucémie) et des études ont montrés chez les animaux tests des effets néfastes sur le foie, les reins, le cerveau et les poumons (pas forcément identique pour l’homme).

Il n’est par contre pas toxique pour l’environnement car peu persistant et peu bioaccumulable mais en faible dose, le styrène peut induire une modification de couleur ou de goût des aliments marins.

 

4. Où le trouve-t-on ?

            4.1 Les plastiques et polystyrènes

C’est un composant de nombreux plastiques et la base du polystyrène, je n’ai pas d’information sur la stabilité de ses dérivés (température, résistance aux acides et à la salive) mais sa température d‘ébullition est seulement de 145°C ce qui le rend peu stables aux hautes températures.

Conseil :

- Eviter de chauffer tous plastique pour limiter les émanations de produits toxiques ;

- Préférer des moyens naturels pour l’isolation comme les fibres de laines ou de chanvre par exemple ;

- Mettre au recyclage et ne jamais bruler toute matière dérivée du pétrole (plastiques, caoutchouc, polystyrènes, ...)

 

            4.2 Le Caoutchouc

Comme le plastique le caoutchouc non naturel (produit à partir du pétrole) et surement même le naturel sont composées de nombreux produits (Soufre, Styrène,…) pour conférer des propriétés particulières (flexibilité accrue, …) ;

Conseil :

- Eviter de chauffer toute matière caoutchouc pour limiter les émanations de produits toxiques ;

- Mettre au recyclage et ne jamais bruler toute matière dérivée du pétrole (plastiques, caoutchouc, ...)

           

            4.3 Dans les polyesters insaturés et insaturés renforcés

On le retrouve dans certain polyester comme la fibre de verre, ces produits sont en générale plus stable que les plastiques surtout au niveau résistance à la chaleur.

Conseil :

- Eviter de chauffer tous polyesters pour limiter les émanations de produits toxiques ;

- Mettre au recyclage et ne jamais bruler toute matière dérivée du pétrole (plastiques, caoutchouc, ...)

 

            4.4 Comme solvant ou additif

Il est utilisé comme solvant pour la synthèse de certaines résines polyester et comme additif dans les parfums, certains médicaments et on en retrouve dans les lingettes adoucissantes

Conseil :

- Préférer des produits n’en contenant pas et des produits écolabel Européen pour les adoucissants ;

- Mettre un masque lors de la manipulation des styrènes en milieu professionel ou lors de l'utilisation de résine polyester ;

- Préférer des parfums aux huiles essentielles, Attention aux parfums d’imitation contenant la plupart du temps de nombreux toxiques entre autres des styrènes ;

- Limiter la prise de tous médicament (quel qu’il soit) si possible et essayer de trouver un dérivé ou un générique n’en contenant pas surtout si les symptômes évoqués au dessus se manifestent.

 

5. Conclusion

Les styrènes ne sont pas des toxiques important (des études sur l’exposition à long terme manque pour le confirmer) mais leur réduction reste facile à entreprendre.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site