L'eau de Javel

1. Définition

Nom scientifique : Hypochlorite de sodium (NaClO, dérivé du chlore de sodium ou du sel).

Il fût découvert par Claude Louis Berthollet dans la petite ville de Javel (proche de Paris) vers 1775, elle servait à l’époque comme décolorant pour obtenir des toiles plus blanches.

L'eau de Javel se présente sous forme liquide (en bouteilles ou en berlingots) ou sous forme solide (en pastilles). Sous forme liquide, elle se conserve au moins un an. Sous forme concentrée (berlingots), elle ne se conserve pas plus de deux mois et demi / trois mois. C'est pourquoi les berlingots doivent être dilués rapidement (à l'eau froide), en tout cas dans les deux mois et demi suivant la date de fabrication figurant sur l'emballage. Si ces délais sont dépassés, l'eau de Javel ne désinfecte plus et doit être conservé à l’abris de la lumière et de la chaleur.

Les pastilles d'eau de Javel sont en fait des pastilles de dichloroisocyanurate de sodium. Lorsque ces pastilles sont dissoutes dans l'eau, le dichloroisocyanurate de sodium réagit avec l'eau pour donner de l'hypochlorite de sodium et de l'acide cyanurique.

 2. Effets sur l’homme

Son inhalation peut provoquer une réaction respiratoire (irritation bronchique, avec œdème dans les cas graves accompagné d'une baisse de la pression partielle de l'oxygène dans le sang) se manifestant par une dyspnée (manque de souffle, sensation d'étouffement) et une toux (qui peut persister plusieurs années).

L'hypochlorite de sodium réagit avec les substances azotées, dont celles émises par l'homme dans les piscines (sueur et urine) comme elle peut réagir avec les protéines animales et végétales lors des opérations de désinfection de locaux ou des végétaux, dans les égouts ou bondes d'évier. Elle produit alors des dérivés chlorés dont certains sont susceptibles de se dégazer dans l'air.

Le chlore qu’il contient se retrouve dans les eaux usées, il se combine à des molécules organiques et forme des organochlorés. Ces derniers, potentiellement cancérigènes, peuvent se retrouver dans la chaîne alimentaire, on les accuse d’une part de responsabilité dans les problèmes suivants :

- Infertilité tant chez l’homme que chez la femme,

- Malformations congénitales,

- Incidence accrue de plusieurs types de cancers,

- Modifications du comportement,

- Déficiences immunitaires,

- Diabète,

- Bien d’autres problèmes de santé sont également liés à une exposition à de telles substances.

Les problèmes importants chez l’homme seraient surtout dus aux réactions qu’à l’eau de Javel avec d’autres composés courants comme :

- Les acides : Utilisé en mélange avec des produits d’entretien contenant de l’acide (détartrant, nettoyant pour sanitaires, antirouille…) ou avec du vinaigre, un dégagement gazeux survient et peut provoquer des effets tels que l’irritation des muqueuses et des yeux, des maux de tête, des nausées… Cela peut aller jusqu’au développement d’un œdème pulmonaire avec risque de complications infectieuses.

- L’ammoniaque : Si l’eau de Javel entre en contact avec de l’ammoniaque, c’est un gaz (composé de chloramine) plus dangereux encore qui se forme et qui peut provoquer des dommages importants aux poumons, est très irritantes pour les yeux et les muqueuses. Les chloramines sont soupçonnées d’être fortement cancérigènes.
L’acide cyanurique est corrosif et bioaccumulable, il réagit avec de nombreuses molécules entrainant des toxicités importantes, exemple : en réagissant avec la mélanine (molécule responsable de la coloration de la peau), il y a production de produit toxique pour le rein.

3. Conclusion

La forte concentration en chlore de l’eau de Javel fait qu’il serait préférable de complètement arrêter son utilisation au vue des effets sur l’homme et sur l’écosystème.

Conseil :

- Bien mettre hors de porté des enfants ;

- Mettre des gants et un masque lors de son utilisation ;

- Evitez de verser de l`eau de javel dans une cuvette contenant de l`urine (contient de l’ammoniaque) ni tous autre produits d’entretiens contenant de l’ammoniaque ou d’acide.

- Attention la combinaison Drano (déboucheur) et de l’eau de Javel qui crée un gaz explosif pouvant brûler les bronches et faire éclater votre toilette.

- Pour stérilisé si nécessaire (maladie immunodépressive) d’autres moyens sont possibles comme la vapeur, le vinaigre ou les produits ayant l’Ecolabel Européen ;

 - Pour blanchir les vêtements :

               - Etendre le linge la nuit, la rosée du matin (et non la lune comme le pense d'ancienne croyance) blanchit les vêtements ;

               - L'urine est utilisé depuis l'antiquité pour son action blanchissante ; 

              - D'autres produits peuvent être utilisés comme des produits reflétants la lumière mais je n'ai pas encore fait de recherche dessus.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site